Organisation d’événements culturels hors du musée

Dans l’optique de valoriser le patrimoine et les ressources du territoire, le personnel du musée organise chaque année des événements fédérant des corps de métiers, des habitants de Souvigny ou encore des artistes locaux :

Théâtre

En collaboration avec le Théâtre Parenthèse d’Yzeure, en novembre et mars 2005 et 2006, trois lectures publiques se sont tenues en l'Espace saint Marc et à la maison dite « des voûtes» ; elles proposaient aux spectateurs de découvrir des auteurs d’hier et d’aujourd’hui. En 2009, une nouvelle lecture est proposée ainsi que les "Insolites" de Cid Murer installés dans les jardins du prieuré :

Évènements nationaux

-Participation aux évènements nationaux comme la "Nuit des musées" et le "Rendez-vous aux Jardins" ainsi que les "Journées du patrimoine" avec l'organisation d'évènements exceptionnels comme "Le Bourbonnais vu du ciel"
Visuels 2005 ; 2006 ; 2008 ; 2012 ; 2013

Salons

- En 2006, un Salon de la vigne fut proposé au mois de septembre pour faire découvrir le terroir viticole de Saint-Pourçain par le biais des producteurs de vin, les vignes du jardin du musée, écouter des textes en lien avec le thème lors d’un repas proposé aux visiteurs.

-Pendant plusieurs année, le service culture et communication organisait le Salon des Arts de la Table à la fin du mois de janvier le temps d’un week end, réunissant des artistes, artisans et commerçants locaux autour du thème de la table et le Salon des plantes en avril, sur l'esplanade des jardins et au domaine de la Porterie, réunit des producteurs, cultvateurs et entreprises liées à la commercialisation de produits issus de la plante, de la racine à la fleur, des ateliers de fabrication et des conférenciers (2009 ; 2010 ; 2011 ; 2012 ; 2013).

Expositions annuelles

-Chaque été depuis 2005, des expositions temporaires d’artistes locaux sont présentées dans l'ancienne église Saint-Marc, mis à disposition gracieusement par la commune de Souvigny. La communication de chacun de ces événements est assurée par le service culturel municipal. En 2009, Robert Di Nota adjoint à la culture, est chargé de la programmation culturelle en l'epace saint Marc.
Visuels de quelques expositions estivales 07/2006 09/2006
07/2007 09/2007 08/2008 09/2008 05/ et 06/2009 06/2009 07/2009 07/2009 07/2009 08 et 09/2009 09/2009 10/2009 11/2009 05 et 06/2010 07/2010

Soutien d’événements culturels associatifs

La commune de Souvigny encourage et subventionne certaines associations locales dont les animations participent à la fréquentation touristique de Souvigny et sa région.
Ainsi les associations LACME, Saint-Marc, Emergences, Grand Site entre autres, mettent en place des salons, des festivals, et bénéficient de l’espace Saint-Marc comme locaux. On compte à Souvigny une demi-douzaine de manifestations culturelles municipales ou associatives au cours de l’année :
- Salon des plantes
- Foire médiévale
- Journées Musicales d’Automne
- Salon du Livre Ancien
- Salon des cucurbitacées
- Marché de l’Avent

Le réseau de la fédération des sites clunisiens

En 1994, la commune de Souvigny est à l’origine, avec les villes de Cluny et Valensole, de la création d’une fédération, rassemblant les sites clunisiens qui s’est étendu aujourd’hui à une échelle européenne.
Cette mise en réseau a pour mission de promouvoir et valoriser l’histoire et le patrimoine des sites qui ont appartenu à la grande abbaye de
Cluny, du Xe au XVIIIe siècle. Prenant de plus en plus d’ampleur, la fédération a obtenu en 2005 le titre de premier réseau d’influence monsatique reconnu en Europe, en recevant la mention de Grand itinéraire culturel du Conseil de l’Europe.
Ainsi la ville de Souvigny gagne en visibilité auprès d’un large public, et participe visiblement à l’augmentation de la fréquentation de cette « fille de Cluny ».

Les Chemins de Saint-Jacques

Le musée assure également la promotion des chemins de Saint-Jacques au travers du GR300 reliant Vezelay au Puy-en-Velay en passant par Saint-Menoux, Autry-Issards, Coulandon, Souvigny.
Comme dans le cas des
sites clunisiens, cette action profite à la fréquentation générale du Bourbonnais d’un public grandissant, originaire de toute l’Europe et dont le profil permet d’affrimer qu’il sera forcément séduit par les autres richesses du Bourbonnais.


"
Cluny en Auvergne", exposition temporaire 2007.

Tourisme et handicap

En septembre 2012, le musée de souvigny et l’atelier Vie social du Centre d’Accueil de Jour (l’Envol) se rencontraient et mettaient en place un programme ambitieux autour de la Colonne du Zodiaque. L’engouement et la motivation de chacun ont permis d’imaginer des ateliers et des animations ludiques et pédagogiques.

Accueil des scolaires

Les enfants visitent le musée autrement. Des parcours à thème, des activités plastiques et des outils pédagogiques sont proposés pour permettre une visite ludique du patrimoine et suciter la créativité. Le médiateur s’adapte à l’âge des enfants et aux souhaits des enseignants. Les centres sociaux et les centres de loisirs profitent également de ces activités misent en place par les employés du musée. Une exposition photographique avec les ados du Centre Social de Souvigny a été présentée en 2013 dans le hall de musée de Souvigny.

Fille de Cluny, et haut lieu de pèlerinage médiéval, le monastère de Souvigny a légué un patrimoine architectural et sculptural remarquable qui fait de sa ville aujourd’hui un site culturel et touristique incontournable de l’Allier. Après avoir été présentées dans le bas-côté nord de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul, le dépôt lapidaire provenant du prieuré clunisien - constituant aujourd’hui les pièces majeures de la collection permanente du musée de Souvigny - a ensuite été conservé dans la salle basse de la sacristie baroque de l’église.

La naissance du musée

En 1978, l’association Saint-Marc est créée en vue de sensibiliser les habitants et les visiteurs à la richesse du patrimoine monumental et artistique de Souvigny et du Bourbonnais. La municipalité débarrasse alors l’ancienne église Saint-Marc des véhicules communaux pour laisser place au dépôt lapidaire - dont la colonne du Zodiaque fait partie – et faire ainsi de ce monument roman un espace à vocation culturelle, gérée dès lors par l’association Saint-Marc nouvellement établie.
Pendant plus de 10 ans, l’association s’emploie à organiser divers événements culturels. Expositions, conférences, colloques, spectacles, concerts se succèdent. On compte parmi les thèmes abordés : les Coutumes et Costumes, art et artisanat du temps passé (1978), Le Bourbonnais en 1900 (1979), Autour de François-Henri Clicquot (1983), Le Bourbonnais vu du ciel (1984), Maisons à pans de bois de la Sologne Bourbonnaise (1984), Le Patrimoine : inventaire, protection et restauration (1984), Chefs-d’œuvre du Compagnonnage (1985). Ces manifestations suscitent l’intérêt croissant des particuliers mais aussi des collectivités publiques.
En 1993, l’opération Grand Site d’Auvergne est lancée par le Conseil Régional d’Auvergne. La ville de Souvigny est élue « Grand Site d’Auvergne », et bénéficie alors de fonds pour la valorisation de son patrimoine architectural. Une campagne de travaux s’engage et concerne le nouveau pavement du parvis de l’église prieurale, l’aménagement en auditorium de l’église Saint-Marc, la construction de ses annexes, l’aménagement des deux granges monastiques pour un transfert et un redéploiement des collections lapidaires, ainsi que d’une exposition sur le pays de Souvigny. La commune signe un bail emphytéotique avec l’Évêché de Moulins pour la mise à disposition des granges monastiques, et exploiter le terrain adjacent à la grange Sud pour l’aménagement des jardins.
C’est ainsi que le musée municipal de Souvigny naît en 1995, dès l’ouverture de la grange monastique Nord affectée en "musée du pays de Souvigny". Il s’agissait de faire le relais entre les différents membres du SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiples) et de favoriser le développement du tourisme dans cette région. L’exposition de la grange nord sur le « pays de Souvigny » était donc présente pour offrir aux visiteurs une vue d’ensemble de ce territoire spécifique constitué des communes de ce SIVOM, qui n’est plus d’actualité aujourd’hui.
L’année suivante, en 1996, la grange Sud est ouverte et abrite le dépôt lapidaire. Elle conserve la
colonne du Zodiaque, (Objet classé M.H. le 7 avril 1902) des gisants et chapiteaux, vestiges de divers édifices religieux de Souvigny. L’association Saint-Marc se consacre désormais exclusivement à l’organisation de concerts en lien avec l’orgue de Clicquot et la musique baroque. La municipalité détermine alors les premiers champs d’actions culturelles de son nouveau service culture et communication.

Dès 1995, le musée de Souvigny est un musée dit "contrôlé", et obtient de ce fait automatiquement l’appellation "Musée de France" en 2002, lors de la prise d’effet de la loi relative aux Musées de France. Cette appellation définit clairement les missions d’un musée de France, celles de conserver, concevoir et mettre en œuvre des actions de diffusion et de médiation autour des collections permanentes et rendre celles-ci accessibles à tous.

Souvigny est à l’origine de la fondation de la Fédération des sites clunisiens dès 1994. Elle a su s’affirmer fortement dans ce réseau, désormais inscrit dans les grands itinéraires culturels du Conseil de l’Europe depuis 2006. Une politique de valorisation culturelle a été menée depuis plusieurs années, et notamment par le biais des expositions temporaires. Celles-ci explorent la thématique de l’histoire clunisienne de Souvigny, de la famille des Bourbons, ou divers aspects du patrimoine bourbonnais.

Politique de valorisation du patrimoine :
les expositions temporaires annuelles

Afin d’animer le site, de plus en plus visité, la commune de Souvigny engage dès 1998 une réelle politique culturelle en organisant des expositions temporaires dans le musée, mettant en lumière les richesses du patrimoine souvignyssois et bourbonnais.
Trois ans après l’ouverture du musée dans les deux anciennes granges monastiques, la première exposition temporaire voit le jour, accompagnée d’un catalogue de haute tenue qui se poursuit à l’occasion de chaque exposition.

1998 "La Vierge au Pays des Bourbons"
1999 "Nouveau regard sur la Bible de Souvigny"
2000 "Découverte de l’orgue"
2001 "Espérance, Le mécénat religieux des ducs de Bourbon à la fin du Moyen Âge"
2002 "La frise monumentale romane"
2003 "Des tombeaux, des reliques et des saints, Découverte des tombeaux et gisants des saints abbés de Cluny"
2004 "La restauration du patrimoine dans le département de l’Allier"
2005 "Le pilier roman de Souvigny"
2006 "Petit abécédaire de l’Art Sacré"
2007 "Cluny en Auvergne"
2008 "Saints en Bourbonnais"
2009 "Bourbonnais baroque"
2010 "La vie bénédictine"
2011 "Un siècle d'archéologie"
2012 "Portraits du Bourbonnais"
2013 "Retrospective Alain Lagrue - Urgal"

Les catalogues des expositions, sont disponibles à la boutique du musée.

Animations et actions de médiation

Développement d’actions culturelles pour animer la commune de Souvigny

Accueil des touristes

Le musée de Souvigny travaille en lien avec l’Office de tourisme de Pôle du Triangle des Bourbons. Il participe à certaines opérations touristiques organisées par l’office de tourisme de Moulins, telles que le "Citu Pass" ou a des manifestations comme dans le passé avec e les "Mercredis Lumière" qui proposaient aux visiteurs de découvrir le patrimoine du trinagle des Bourbons à la tombée de la nuit.
Ce partenariat donne au personnel du musée accès à certaine formation de valoristation touristique, et permet de bénéficier d’un réseau professionnel étendu qui profite au musée lui-même en termes de diffusion de ses propres manifestations.